Transfert

Nombreux sont les rapports qui pointent le relatif déficit de la France, comparée à d’autres pays de l’OCDE, en matière d’investissement du secteur privé en R&D et de développement de projets de recherche collaboratifs. Or développer ce type de projets est à la fois un enjeu national majeur, avec un impact sur la croissance économique et le développement durable du pays, et un défi important pour les acteurs publics et privés. Bien qu’AMU et ses partenaires d’A*MIDEX aient déjà des résultats significatifs de ce point de vue, A*MIDEX ambitionne d’accélérer ses relations avec le secteur privé de façon à maximiser la contribution de la recherche publique au développement économique et à l’innovation.

Dans ce contexte, le fonds de transfert ciblera les projets de recherche collaboratifs public-privé, en complément de la SATT, laquelle se focalise sur les transferts de technologies (maturation et développement). Cet instrument sera un levier puissant pour mobiliser et drainer des financements externes en provenance du secteur privé, afin de lancer des projets de recherche innovants.

Ces projets seront sélectionnés sur la base d’un appel à projets, par un comité composé de chercheurs externes et d’experts socio-économiques. Les critères de sélection principaux seront (i) l’ambition du projet en termes de recherche et d’innovation, (ii) des apports significatifs, financiers et en personnels, des partenaires privés et (iii) le potentiel du projet en termes de valorisation et les impacts socio-économiques prévus.

Le fonds de Transfert en bref:
Critères clés des appels à projets:
- Ambition scientifique et potentiel d’innovation du projet
- Niveau d’engagement des partenaires privés
- Retombées socio-économiques prévues
0,8 M€/ an pour 2 projets financés sur 2 à 4 ans
Coûts éligibles: coûts de fonctionnement et frais de déplacement, financement de doctorants ou de post-doctorants, accès à des équipements de recherche d’Aix-Marseille ou d’ailleurs.