Evaluation du projet "Archives en bibliothèques" par "michelfigeac@yahoo.fr"

Sélectionner le projet à évaluer: 

Critère 1-1 : Caractère innovant du projet / caractère exploratoire du projet de recherche:

Commentaire général du critère 1: 
Tous les chercheurs qui ont travaillé en bibliothèque connaissent ce type de fonds d'érudits qui sont très souvent sous exploités pour ne pas dire inexploités. IL y en a dans toutes les bibliothèques de France et, en général, les chercheurs ne savent pas trop comment les aborder et on les laisse dormir dans les coins des dépôts. Le programme proposé est d'un très grand intérêt car il propose une méthodologie qui pourra être appliquée dans d'autres dépôts en France comme à l'étranger; Autre intérêt, le fonds Pereisc de Carpentras comme celui de la bibliothèque Méjannes sont internationalement reconnus.On connaît l'importance du dépôt du parlementaire Fauris de Saint-Vincent depuis la thèse de la regrettée Monique Cubells.. Malheureusement, personne ne l'a exploré; Madame Chapron a toutes les compétences pour le faire comme le prouve un cursus proche de l'excellence.
Note générale du critère 1: 
16
Recommandation au Comité de pilotage A*Midex: 
Oui

Critère 1-2 : Qualité scientifique du projet :

Critère 1-3 : Inscription dans une perspective de réponse à des appels nationaux ou européens :

Critère 2-1 : Qualité de la collaboration :

Critère 2-2 : Pertinence de la collaboration par rapport aux résultats attendus du projet de recherche:

Commentaire général du critère 2: 
Les lettres de la bibliothèque Méjannes d'Aix et de la bibliothèque de Carpentras prouvent qu'il y a une véritable attente de la part des conservateurs de bibliothèque. Un tel sujet nécessite une véritable collaboration entre historiens et archivistes, elle est ici acquise.
Note générale du critère 2: 
4

Appréciation générale:

Note générale: 
20
Principales forces du projet: 
Un projet qui permettra de faire sortir de l'oubli des fonds mal connus. Une vraie spécialiste de ce type de question avec Emmanuelle Chapron qui a d'ailleurs entrepris ce type de travail sur l'érudit nîmois Séguier. Une vraie collaboration entre universitaires et conservateurs de bibliothécaires. La porteuse du projet témoigne d'une parfaite maîtrise des nouvelles technologies de l'informatique.
Principales faiblesses du projet: 
Aucune