Célébration des 10 ans de l’IMéRA

Jeudi 27 juin 2019 à 10h00
Fondation IMéRA – 2, Place Le Verrier – 13 004 Marseille

Yvon Berland, Président d’Aix-Marseille Université, Antoine Petit, Président-directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Gilles Bloch, Président de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Christophe Prochasson, Président de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Maarten Noyons, Président-directeur général de NCC Partners, célèbrent les 10 ans de l’Institut d’études avancées d’Aix-Marseille Université, l’IMéRA.

Il y a 10 ans, l’IMéRA s’installait sur le site de l’Observatoire de Longchamp et y accueillait en résidence ses premiers chercheurs invités.

Cette journée de célébration sera l’occasion de mettre en avant le rôle majeur et la place des instituts d’études avancées dans le paysage de la recherche au plan international, et d’illustrer l’impact des chercheurs et artistes accueillis en résidence sur le territoire d’Aix-Marseille.

En présence de Didier Viviers, Président du Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA), Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, et Renaud Muselier, Président de la Région Sud et Député européen.

Programme
Communiqué de presse

 

À propos de l’IMéRA

Installé en 2007, à l’initiative de Robert Ilbert, avec un statut associatif, l'IMéRA est un Institut d'Etudes Avancées dont la vocation est d'accueillir sur le site d'Aix-Marseille des chercheurs, artistes et écrivains internationaux aux plus hauts standards mondiaux en accord avec la charte élaborée par le Réseau Français des Instituts d'Etudes Avancées (RFIEA) dont l'IMéRA est membre. Avec son incorporation dans Aix-Marseille Université en 2013, l'IMéRA est passé de sa vocation initiale d' « exploratoire de l’interdisciplinarité en Méditerranée » à un Institut d'Études Avancées universitaire (University-Based Institute for Advanced Study, UBIAS) avec des domaines de recherche, des modes de fonctionnement et des objectifs scientifiques et institutionnels transformés, sans pour autant s'écarter  de l'esprit du projet des fondateurs avec le souci permanent d’une approche interdisciplinaire de l'incubation de projets de recherche pour créer les conditions de l’innovation. Depuis 2017, l'institut jouit d'une animation scientifique structurée autour de quatre programmes distincts (Arts, Science et Société; Méditerranée; Regards croisés: explorations de l'interdisciplinarité; Phénomènes globaux et régulation), chacun dirigé par un directeur de programme, ce qui a permis de renforcer notablement les fonctions d'incubation et de construction de communautés internationales interdisciplinaires de l'institut, et aussi de les installer dans la durée au bénéfice de la recherche scientifique dans la région d'Aix-Marseille. 

En l'espace de quelques années, l'IMéRA a doublé le nombre de résidences (de 100 mois-chercheurs en 2015 à 199 en 2019), et a surtout maintenu une trajectoire ascendante en termes de qualité des projets scientifiques ou culturels incubés. Ceci a été rendu possible notamment avec la multiplication de partenariats pluriannuels avec des partenaires scientifiques, culturels et institutionnels de très haut niveau et à toutes les échelles, allant de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à la Commission Franco-Américaine Fulbright et à l'Agence Universitaire de la Francophonie, en passant par la Fondation Islam de France, le Mucem,  l'Institut Paoli-Calmettes, la Région Sud ou le département des Bouches-du-Rhône. Ces partenariats ont permis la création de nombreuses chaires thématiques occupées annuellement par des chercheurs éminents, en provenance des plus grandes universités et instituts de recherche du monde. En l'espace de quelques années, l'IMéRA s'est imposé comme un Institut d'Etudes Avancées de premier plan, non seulement en France, mais aussi dans le monde, en étant par exemple l'un des trois coordinateurs du réseau d'excellence UBIAS.